Renegociation, attention à l’assurance

Les cas:

1- Une personne de 29 ans se déclarant épileptique a pu être assurée pour toutes les garanties DC PTIA ITT IPT avec un taux moyen de 0,18

2- Une femme de 59 ans ayant de l’hypertension, un problème de thyroïde et souffrant de dépression a pu s’offrir sa résidence secondaire pour un taux d’assurance de 0,79

3- Une personne de 49 ans souffrant de diabète, cholestérol et hyperthyroïdie a pu être assurée pour toutes les garanties à un taux de 0,86

 

Le saviez vous? 

photo NB Severine web page carré

« Ces derniers mois, il est dans l’interet financier de certains clients de revoir avec leur conseiller bancaire ou un autre organisme de financement, les conditions de leur prêt immobilier.

Seulement, il est important de prendre en compte l’état de santé du client. En effet, si sa santé s’est dégradée entre la première offre de prêt et le moment où il souhaite renégocier, il sera très difficile de lui proposer une assurance le couvrant aussi bien que celle qu’il a aujourd’hui.

Il est important d’alerter le client sur cet élément clef de son avenir en cas de sinistre. »

Severine BERNATET
Attachée clientèle ASSFI (photo)

 

ASSFI le courtier qui vous aide :

Nous sommes un cabinet de courtage spécialisé dans l’assurance de prêt « risques aggravés » et « hors normes« . Nous faisons des études gratuites, et nous accompagnons vos clients dans leurs démarches au quotidien tout en vous tenant informé de l’avancement du dossier.