Renégocier son prêt mais aussi son assurance

Aujourd’hui, nous constatons que les taux d’emprunt sont très bas. Beaucoup de personnes pensent qu’il est judicieux d’investir dans l’immobilier car le crédit coûte peu cher.

Certaines personnes pensent avoir intérêt, à renégocier leur crédit auprès de leur banque ou d’un autre organisme, pour obtenir un taux de crédit plus bas et ainsi en réduire le coût. Ceci peut se concrétiser par une baisse des mensualités ou une diminution de la durée.

Mais il y a un point de vigilance à ne pas oublier. Le crédit est systématiquement lié à une assurance qui couvre l’emprunteur en cas de Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Invalidité Permanente Totale et Incapacité Temporaire Totale. Cette couverture est nécessaire pour que les banques puissent accepter votre dossier de financement. Or, cette assurance est soumise à l’étude de votre dossier médical, donc elle n’est pas systématiquement et complètement accordée en fonction des problèmes de santé que l’assuré a pu avoir.

Exemple : lors de la mise en place du crédit, l’emprunteur n’a rien déclaré de particulier dans son questionnaire de santé car à ce moment là, il ne souffrait d’aucune pathologie. Aujourd’hui, il souhaite renégocier son emprunt. S’il le fait auprès de la même banque, il s’agit donc d’un avenant sur le prêt en cours. Dans ce cas, l’assurance reste la même, donc même si l’emprunteur a eu des problèmes de santé depuis, cela ne change pas la décision prise quelques années plus tôt par l’assureur.

Dans le cas où le crédit est racheté auprès d’une autre banque, il est obligatoire de remonter un dossier d’assurance avec l’assurance groupe ou une assurance externe. Mais attention, dans le cas où un problème de santé aurait été découvert entre le premier emprunt et le rachat, il est fortement probable que la nouvelle couverture qui sera accordée à l’emprunteur, couvrira moins bien les risques Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Invalidité Permanente Totale et Incapacité Temporaire Totale que celle déjà en place.

Dans ce cas, il est fortement recommandé de ne pas faire racheter son emprunt car si au cours de la vie de son contrat, l’emprunteur est amené à solliciter l’assurance suite à un arrêt de travail lié à sa pathologie, et que celle-ci est exclue, le non garantie de ce sinistre sera beaucoup plus pénalisante que le gain procuré par le rachat du crédit.

Notre conseil =

Il est important de ne pas oublier de comparer la couverture assurance du crédit avant de valider le rachat de votre prêt.

No Comments to “Renégocier son prêt mais aussi son assurance”

  1. […] Renégocier les conditions de prêt dans votre banque actuelle. […]